Vrillette bois : l’identifier et l’éradiquer

La vrillette, insecte qui se nourrit du bois, doit être éradiquée avant qu’elle ne produise trop de dégâts. Découvrez 3 conseils à mettre en application pour vous débarrasser de ce nuisible.

Vrillette bois : l’identifier et l’éradiquer

CONSEILS FABRICANT MAISON ÉTANCHE PAR ARCANE INDUSTRIES

TRAITEMENT BOIS

Au sommaire : 

Se débarrasser de la vrillette : traitement

Quelque soit l’insecte qui ronge votre bois (vrillette, capricorne, termite…), le traitement insecticide est le même.

traitement bois

ARCAPROTECT BOIS : traitement bois

Produit de protection du bois. Pénètre les fibres et éradique les nuisibles. Ce produit puissant présente une double action préventive et curative.

Pour mettre en œuvre ce produit, reportez-vous à la notice d’utilisation.

Vous pouvez l’utiliser pour supprimer les insectes, mais aussi en tant que préventif : son action dure jusqu’à 25 ans.

En cas de contamination sévère, faites appel à un professionnel : il procédera à l’injection de l’insecticide directement dans le bois.

Reconnaître la vrillette

La vrillette, à l’instar du capricorne du bois, est un insecte xylophage : sa larve se nourrit de la cellulose, un glucide présent dans les fibres des végétaux. Elle affectionne particulièrement le bois tendre et sec présent dans les maisons. C’est là que réside le danger.

Ce coléoptère a une durée de vie de quelques semaines. Il ne se nourrit pas sous sa forme d’insecte : c’est sa larve qui creuse les galeries dans le bois. Elle peut vivre jusqu’à 10 ans, tout en continuant son festin délétère.

Sous le nom de vrillette sont rassemblés plusieurs types d’insectes. Les deux suivants sont particulièrement nocifs pour les habitations.

La petite vrillette

petite vrillette du bois

De couleur jaune foncé à brun, elle mesure entre 3 et 5 mm. Son corps est de forme allongée, et sa tête est ronde. Ses élytres (la partie dure de ses ailes) sont striés d’une couleur plus claire.

L’insecte en soit n’est pas dangereux, c’est sa larve qui consomme le bois. De couleur blanchâtre, elle est recouverte de petits poils.

Lorsque la larve se transforme, elle s'extrait du bois et forme les petits trous caractéristiques.

Mais il est déjà trop tard : votre bois est rongé et affaibli.

La grande vrillette

grande vrillette du bois

La grande vrillette, aussi appelée “grosse vrillette” ou “horloge de la mort” mesure quant à elle entre 5 et 8 mm. De même forme que sa cousine la petite vrillette, elle ne présente toutefois pas de stries sur ses ailes. Ses élytres sont de couleur brun tacheté.

Elle doit son surnom d’horloge de la mort au bruit caractéristique qu’elle fait en période de reproduction. Pour attirer un ou une partenaire, elle tape sa tête contre le bois, qui résonne alors de façon régulière. Autrefois ce son inquiétant était associé à celui d’une horloge.

Si vous réussissez à observer l’insecte dans votre habitation, il est déjà trop tard. Cela fait un certain temps que ses larves rongent le bois.

Pour tenter de détecter sa présence en amont, surveillez la poussière : si vous notez de la vermoulure apparaître autour de vos surfaces, il faut agir.

Les vrillettes ont besoin de chaleur et d’humidité pour se développer. Elles apparaissent souvent après un dégât des eaux, l’humidité favorisant l’apparition d’un champignon nécessaire au développement des larves.

Les dangers de la vrillette

larve de vrillette du bois

Comme expliqué précédemment, seule la larve est dangereuse. Avec ses mandibules, elle consomme le bois. Rien n’est épargné : parquet, charpente, meubles, outils, et même le carton et le papier des livres.

Ce nuisible peut affaiblir la structure de votre habitation, notamment s’il attaque la charpente. Consultez notre dossier “traitement de charpente en bois”.

Prenez garde à vos parquets : ils peuvent s’affaisser.

Notez aussi que vos meubles ne sont pas à l’abri. Surveillez vos tables, chaises, commodes et bibliothèques.

Pensez aussi à protéger vos bois extérieurs, qui peuvent faire l'objet d'une infestation. 

Questions fréquentes 

Comment détecter une infestation de vrillettes ?

Vous pouvez identifier la vrillette adulte, sous forme d'insecte, visuellement. Si vous constatez la présence d'individus ailés près de vos matériaux en bois (charpente, parquet, meubles, et même livres ou carton), il faut vous inquiéter : les dégâts sont probablement déjà très importants. La vrillette adulte ne consomme pas le bois. C'est uniquement sous sa forme larvaire qu'elle détruit les matériaux. Vous pourrez identifier sa présence par de petits trous dans le bois et par de la vermoulure (fine poussière). Découvrez comment éradiquer pour de bon ces xylophages dans cet article.

Quels sont les risques d'une infestation de vrillettes ?

Comme tous les insectes xylophages, le risque est une dégradation de vos matériaux, voire une mise en danger de votre habitation, notamment si vos charpentes ou vos parquets sont touchés. Les trous de sortie de l'insecte, même s'ils paraissent minimes, cachent en fait des véritables galeries dans tout votre matériau. Au même titre que pour une infestation de termites ou de capricorne, vous devez agir, et vite.

Comment éradiquer les vrillettes ?

Vous devez appliquer un traitement anti xylophages. Ce produit de qualité élimine les larves, empêche les adultes de pondre, et éloigne les autres espèces dévoreuses du bois (termites, capricornes...). Vous pouvez traiter tous les éléments de la maison avec ce produit. Retrouvez plus de détails pour l'application de ce traitement sur cette page.

RETROUVEZ NOS PRODUITS AU MEILLEUR PRIX, LIVRAISON RAPIDE :

ARCABOIS SATURATEUR BOIS

Confiance

Factures disponibles

Disponibilité

100% des produits en stock

Conseils d'experts

Des conseillers pros réactifs à votre écoute

Livraison rapide

et direct sur chantier

Contactez-nous
Demande de rappel