Comment traiter les remontées capillaires d'humidité

Les remontées capillaires peuvent se manifester de plusieurs manières : humidité ascensionnelle dans les murs, remontées sur les sols, ou remontées à travers les murs. Dans tous les cas, ces remontées endommagent votre maison et vos revêtements, voici comment y remédier.

Comment traiter les remontées capillaires d'humidité

On parle de remontées capillaires ou d’humidité ascensionnelle lorsque l'humidité du sol remonte dans les murs. Lorsque l'eau arrive par le sol on parle également de remontées capillaires. Nous allons ici vous expliquer les origines de ces remontées capillaires et vous donner des solutions simples à mettre en oeuvre afin de stopper le phénomène.

En effet, cette présence constante d'humidité voire d'eau est préjudiciable à la salubrité de votre logement. Les matériaux s'abîment, se dégradent, visuellement mais aussi dans leur structure. Cela a un impact non seulement sur l'aspect esthétique de votre maison mais aussi sur la longévité des matériaux et la qualité de l'air que vous respirez.

Il est donc primordial de trouver des moyens de stopper l'humidité et assainir votre intérieur.

remontées capillaires murs
 

Remontées capillaires : qu'est-ce que c'est ?

Le phénomène de remontées capillaires provient de l'humidité du sol qui remonte dans les murs enterrés jusqu'à environ 2 m de hauteur. Les remontées capillaires sont parfois visibles sur des constructions neuves au niveau du vide sanitaire ou du sous-sol mais plus souvent sur des constructions anciennes où elles peuvent être présentes dans les pièces à vivre.

Les remontées capillaires se manifestent généralement en partie inférieure des murs porteurs (donc en contact avec les fondations) par la présence de franges d'humidité, entraînant des moisissures, des décollements de revêtements ou le pourrissement des matériaux. Très fréquemment, les remontées capillaires sont accompagnées par l’apparition de salpêtre : la circulation capillaire de l’eau entraine la solubilisation de minéraux qui cristallisent à la surface lorsque l’eau s’évapore.

Ces remontée d'humidité endommagent vos revêtements mais aussi le coeur des matériaux de votre maison et génèrent une atmosphère insalubre dans vos logements pouvant provoquer des problèmes respiratoires.

Remontées capillaires : quelles sont les causes ?

Maisons antérieures à 1960

Avant les années 60, les parois des  maisons étaient construites à même le sol sans qu'une dalle transversale ne vienne servir de "rupteur" à la montée de l'eau en vertical. En conséquence l'humidité peut facilement monter y compris dans les étages supérieurs. C'est donc très souvent le cas pour les anciennes maisons, particulièrement les maisons de village ou maisons rurales.

Maisons postérieures aux années 1960

A partir de 1961 le DTU 20.1 impose une coupure de capillarité à) 15 cm au dessus du sol soit par une bande spécifique ou une dalle sur laquelle seront ensuite construites les élévations. Aussi si cette rupture a bien été réalisée par le bâtisseur, votre maison ne devrait pas être victime de remontées capillaires. En revanche, si ce rupteur a été mal fait, il est possible de constater ce phénomène de remontées capillaires même sur une construction récente.

Remontées capillaires : comment s'en débarrasser ?


Maison-etanche.com / ARCANE Industries propose un traitement des remontées capillaires qui permet de stopper le phénomène.
 
Traitement des remontées capillaires ARCAFLUID stoppe les remontées capillaires à la base des murs.
ARCAFLUID  forme une barrière étanche au cœur des murs.
ARCAFLUID  possède une action hydrofugeante qui prévient la formation de salpêtre, le cloquage et le décollement des enduits extérieurs et intérieurs.



Confiance

Factures disponibles

Disponibilité

100% des produits en stock

Conseils d'experts

Des conseillers pros réactifs à votre écoute

Livraison rapide

et direct sur chantier

Contactez-nous
Demande de rappel