Lorsqu’un mur construit sur une zone humide n’a pas été protégé au préalable, on remarque une remontée des eaux par capillarité à sa base. Cette humidité est à l’origine de plusieurs désordres dans le bâtiment. Le salpêtre, les peintures qui s’écaillent ou l’effritement des enduits sont quelques conséquences visibles. Il est donc important de trouver une solution adaptée pour corriger le problème de manière durable. Parmi la multitude de méthodes qui existent, nous retenons la plus simple qui consiste à injecter une résine dans le mur. Son but est de créer une barrière pour empêcher la remontée.

Comment se fait l’injection de la résine hydrophobe ?

Pour lutter contre l’humidité, on s’appuie sur l’utilisation d’un produit hydrofuge. L’injection de la résine constitue donc une solution qui permettra de corriger le phénomène de remontée sans trop de peines.

Étapes de la mise en œuvre du produit

Pour injecter le produit imperméabilisant dans le mur, plusieurs phases sont nécessaires pour la bonne réalisation du processus.
Il est important d’effectuer dans un premier temps des essais dans le mur. Ils permettront d’identifier l’ampleur de la situation, mais aussi d’analyser le type de matériau présent et sa porosité. À partir du parement, il faudra ensuite percer 5 trous que l’on alignera horizontalement tout en suivant une pente vers le bas. Les espaces entre les trous seront décidés à la suite de l’analyse. Le produit sera injecté sous l’effet de la gravité ou sous pression jusqu’à la saturation dans le but de se renseigner à propos du diamètre du cylindre d’imprégnation. Pour confirmer la saturation, il suffit de vérifier la présence d’une tâche sur le parement opposé. Le reste de l’injection se fera à travers des trous qui seront percés suivant des nappes croisées.

 

Confiance
Paiements 100% sécurisés

 

Conseils d'experts
Conseillers réactifs et à votre écoute

 

Disponibilité
100% de produits en stock

 

Livraison rapide
et directement sur le chantier

Devis

Rappel

Contact