Sujet : Infiltrations multiples

Bonjour,

Je vous expose mes multiples problématiques.

1°) J'ai une terrasse carrelée qui n'a pas été étanchéifiée correctement lors de sa mise en œuvre.
Celle-ci fait la jointure avec une terrasse précédente (d'où deux terrasses juxtaposées) : donc j'ai un joint silicone qui chaque année ne dure que deux mois...L'ensemble de cette terrasse est enterrée. Sous cette terrasse il y a eu constitution d'une pièce en sous-sol donc. Du fait de la non-étanchéité de la surface de la terrasse, cette pièce dont les murs sont constitués de parpaings, est "inondée" par le plafond, par le joint des deux terrasses et par infiltrations le long des murs. Il y a formation de "stalactites" et la pièce ne peut même pas servir de dépôt. Les murs extérieurs avaient été enduits d'un revêtement noir devant étanchéifier au moins les parois.
Je précise que la maison est construite à proximité de sources, en terrain relativement humide (milieu forestier).

surface approximative terrasse : 30m2



Je recherche donc une résine transparente pour recouvrir mon carrelage en surface, une solution pour un joint définitif résistant aux intempéries mais relativement souple pour pouvoir faire la jonction entre les deux terrasses et une solution (cuvelage, ...) sur les murs intérieurs. Concernant les murs intérieurs je me pose la question : si l'eau ne pénètre plus ne va t-elle pas endommager l'extérieur (ou autre partie) du parpaing par stagnation ou capillarité ?



2°) Sur une autre zone en sous-sol, j'ai des infiltrations par les parpaings, sur une zone semi-enterrée (rien à voir avec une construction nouvelle). Les infiltrations sont situées sur les fondations de la maison. Là encore quelle solution? identique ou non à la problématique précédente? faut-il percer et faire des injections?
surface approximative : 4m2


3°) Par ailleurs, j'ai une cuve de fosse septique qui suite à ces infiltrations, suinte ou fuit... Que me conseillez-vous pour résoudre ce problème : ciment prompt, matériau de cuvelage, enduit hydrofuge...?


4°) Enfin, sur une salle de bain au rez-de-chaussée, les infiltrations se font sur la pièce dont le mur est commun, depuis le bac à douche...


Je vous remercie vivement de votre retour